Confusion d'âmes.

  • Mardi 1er juin 2021


« Ne doutez pas un seul instant que la pyramide du Mensonge s’écroulera un jour. Peu à peu, des piliers commencent à la quitter. Ils seront de plus en plus nombreux à retourner leur veste pour se prémunir d’un futur qu’ils redoutent. Il est certain que ceux qui ont servi la cause du Mal par intérêt ne trouveront pas de sitôt le répit. Ce serait une grave injustice qu’il en soit ainsi. Une porte béante s’ouvrirait sur une impunité contraire aux Lois de l’âme. La conscience de quiconque ne meurt jamais. Ceux qui la croient logée dans un coin du cerveau ne comprennent rien à rien. La mort ne libère pas les délinquants de leurs fautes passées. Tout au contraire, elle les contraint dans un chemin d’épuration et d’expiation qui leur est bénéfique. Que ce parcours plus ou moins long ait lieu ici ou dans la Vie d’après, n’est qu’une question de compréhension et de courage. Si les menteurs qui vous ont maltraités consciemment demeurent figés sur leur position égotique, ils ne feront qu’empiler leurs fautes et chargeront toujours plus la barque des causes. Or, qu’il s’agisse des biens matériels ou des charges de l’âme, il convient toujours d’alléger un fardeau qui vous retiendra prisonniers d’une vie superficielle éphémère. Jusqu’à l’issue fatale, toute personne pourra bénéficier de l’indulgence Céleste, mais la condition de repentir profond non balbutiée, devra être lisible.

Malheureusement, nous accueillons de nombreux orgueilleux qui n’ont pas renoncé à leur projet funeste. Il en est qui nous prennent pour des vivants de chair et qui nous admonestent, tel qu’ils le pratiquaient en toute tranquillité sur Terre. Lorsqu’ils comprennent enfin que les lois ont changé, ces êtres pitoyables deviennent des loques qui errent le temps d’une métamorphose. Dans la période quelque peu difficile que vous vivez, vous avez affaire comme je l’ai déjà évoqué, à des individus revenus inchangés d’une vie précédente. Leur séjour parmi nous n’aura servi à rien, si ce n’est à les précipiter au plus vite dans le corps d’un nouveau né. Écœurés par une vie de grisaille et d’épreuves qui devait les hisser à bord de l’Immense Lumière, ils auront finalement renoncé. Sachez que de nombreux squatteurs de cette catégorie d’âmes, se précipitent sur des fœtus et grillent la politesse à l’âme prédestinée. Laquelle subit un profond traumatisme. En effet, tout projet d’incarnation est longuement mûri et n’est jamais l’objet d’un coup de dés. Le caprice n’est pas de notre Monde, mais du vôtre ! En conséquence, ne soyez pas surpris d’accueillir quelquefois au sein de vos familles des créatures qui manifestent leur tempérament difficile et méchant dès l’enfance. Désormais éclairés, vous saurez comment vous comporter avec ces innocents... qui n’en sont pas !

Toute âme qui échappe à la hiérarchie Lumineuse est un électron qui se meut librement. En conséquence, elle demeurera disponible à celui qu’elle a fidèlement servi, et retient prisonnières les âmes qu’il a conquises. Tout ce qui est en haut est en bas. Les gardiens de la Lumière et de la Nuit se font face. Ils drainent comme ils le peuvent le profond marécage des souffrances et des pleurs. Les uns sont secouristes, les autres nécrophages ! Tout buveur de sang se retrouve en ce lieu infâme, et se nourrit de l’énergie vitale des condamnés. Les meutes de charognards existent aussi dans cette vallée de la mort, qui n’est que désolation et abomination. Tout humain qui assisterait à ce spectacle, ô combien triste et déprimant, serait dans l’heure totalement transformé. Combien de mes fidèles lecteurs prendront en considération ce qui vient d’être dit ? »