Faux prophètes.

  • Lundi 18 octobre 2021

« Le Maître Jésus vous l’avait annoncé et martèle en ce jour ses propos :

Il y aura beaucoup de faux prophètes dans les temps de la Fin. Certains viendront en mon nom pour vous tromper. Revêtus d’une tunique de berger, ils tenteront de vous égarer. Demeurez lucides et prudents et n’accompagnez point le Méchant.

Nous observons que chaque jour ou presque, un sauveur apparaît. Il en est un qui a des ambitions démesurées politiquement parlant. Haï ou adulé, le personnage attire l’attention. Déguisé en agneau convaincant, il n’est pas différent des autres et se nourrit du même breuvage ! Son opposition de façade à la politique de la girouette psychopatique de l’Élysée n’est qu’un leurre. Lui et ses concurrents amis ou ennemis n’ont qu’un seul objectif : se hisser à la tête d’un Pays en état comateux et fatal. Sachez que quel que soit l’élu qui sortira des urnes, rien ne changera fondamentalement tel que nous le concevons. C’est la raison pour laquelle j’ai plusieurs fois prôné la désertion. En effet, le retour des lois naturelles et divines ne peut s’envisager qu’avec des êtres spirituels de très grande envergure. Or, c’est un vol de rapaces qui tournoient sur vos têtes, et tentent de déchiqueter les derniers lambeaux d’un État disséqué.

Dans un précédent message, j’ai démasqué le Traître Vaticanais qui s’est mis sans état d’âme au service de l’Adversaire du Christ. Cette infamie ne sera pas sans conséquence pour l’avenir d’une Église catholique en proie à de grands doutes. La prise de position récente de cet « homme de Dieu » en faveur de l’injection mortelle, a scellé le cercueil d’une religion désorientée et moribonde. Certes, les chrétiens demeurant fidèles à Jésus n’ont besoin d’aucun intermédiaire pour se confier à Lui. Par les temps qui courent, mieux vaut s’abstenir d’écouter le discours d’un Faux frère passé depuis longtemps à l’Ennemi. Ses seconds ne sont pas en reste et relaient, tels des perroquets, une fausse philosophie. Fort heureusement, il existe quelques prêtres au sein des résistants. Lesquels ne se privent pas d’attaquer vertement un Mensonge partisan. Tel que l’a dit le Maître, le Bon grain se sépare de l’Ivraie très naturellement. Vous trouverez l’un et l’autre partout, au sein de vos familles, groupes d’amis, cercles de croyance, de pensée, au travail… Il est cependant vrai que tout n’est pas perdu, et que les mauvaises herbes n’ont pas envahi le cœur de toutes les âmes.

En conclusion, que vous faut-il penser de tous ces « missionnaires » qui font un tour de piste et s’en vont, déçus de n’avoir pu séduire un nombre suffisant d’adeptes ? Lorsqu’un rassemblement massif s’organisera autour d’un être providentiel, c’est que le Père Céleste l’aura permis. En l’état actuel de la situation, nous ne voyons que des opportunistes ou antéchrists sans envergure, qui sont à des années lumière de la compréhension du Plan divin. Je rappelle aux admirateurs hypnotisés par ces personnages d’opérette, qu’ils vivent une phase importante de l’Apocalypse de Jean. Par voie de conséquence, que ces gens cessent de croire à un hypothétique retour vers le passé. Qu’elle soit ou non heureuse, son histoire est morte et bientôt enterrée ! Nous savons que la résistance au changement est forte, mais elle cédera pourtant au-delà de vos espérances. Parce que le Créateur a décidé de procéder enfin au Grand Ménage, aidé dans cette immense tâche de son meilleur Ennemi, quiconque ne pourra entraver son action de Salubrité spirituelle et physique. De tout temps, la matière a obéi au plus Puissant Esprit ! Elle ne pourra résister aux profondes turbulences qui l’attendent. Lorsque les troubles de tous ordres seront au paroxysme et vous ébranleront, placez-vous sous la protection de l’Être de Lumière qui sied à votre attente. La Sainteté Pure ne courtise jamais le Mensonge ! »